Recrutement : Êtes-vous à l’abri des mauvaises surprises ?

Qui penserait embaucher un employé reconnu coupable de vol, de fraude ou d’escroquerie ?

L’enquête de préemploi : portrait de votre employé

L’enquête de préemploi consiste à une vérification du dossier de crédit et des antécédents judiciaires d’un employé, qu’il soit en poste ou en processus d’embauche. Il vous est également possible de recueillir les références de ses anciens employeurs.

Vous pouvez également effectuer une enquête auprès de la GRC si jamais le plumitif criminel de l’un de vos employés est négatif. Plusieurs dossiers criminels, bien qu’ils ne soient pas répertoriés par les instances provinciales, le sont par les autorités municipales.

Vous seriez très surpris des résultats de certaines enquêtes qui sont menées sur des candidats. Il est bien entendu possible qu’un employé ait fait une « folie de jeunesse », mais lorsque vous vous adressez à un criminel récidiviste, condamné à maintes reprises pour introduction par effraction, vol, fraude ou utilisation de faux documents, vous voulez en être informé ! Pour éviter les ennuis, il est recommandé d’entreprendre cette enquête AVANT d’embaucher un employé. Une fois à votre emploi, vous pouvez vous retrouver dans une situation délicate et voir votre marge de manœuvre réduite.

Saviez-vous qu’Ultra gestion de crédit et préemploi, une filiale de la CCAQ, développe depuis maintenant plus de 18 ans plusieurs services adaptés aux concessionnaires membres de la CCAQ ?